Ressources
Minières

RDS L'or coule dans nos veines

aperçu

Radisson crée une plus-value pour l'ctionnaire par l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de projets miniers dans un contexte de développement durable.

Afin de réaliser sa mission, Radisson poursuit l’exploration et la mise en valeur du projet O’Brien. Une étude économique préliminaire a été publiée en 2016 au projet O'Brien. Un programme de forage d'exploration de 10 000 mètres est en cours au projet O'Brien avec comme objectif principal d'en augmenter les ressources minérales courantes.
 

Projet


L’actif phare de la société, le projet O’Brien, est situé au cœur du camp minier Bousquet-Cadillac et est l’hôte de l’ancienne mine O’Brien considérée avoir été le principal producteur d’or à fortes teneurs de la ceinture de roches vertes de l’Abitibi à l’époque de sa production (1 197 147 tonnes métriques à 15.25 g/t Au pour 587 121 onces d’or entre 1926-1957; InnovExplo, avril 2015).

Localisation

Le siège social de Radisson est situé à Rouyn-Noranda à 650 km au Nord-Ouest de Montréal au Québec. En 2014, l’Institut Fraser situait le Québec au 6ième rang mondial quant à l'attrait de la juridiction pour les investissements miniers.

Le projet O’Brien se situe à mi-chemin entre les villes de Rouyn-Noranda et Val-d’Or. Avec la présence d’une main-d’œuvre spécialisée, leurs réseaux de fournisseurs et entrepreneurs et leur historique minier ces deux villes sont reconnues comme des centres miniers de calibre mondial.

Ressources - Avril 2015

 Indiquées Présumées 
Secteur  Cut-off
g/t Au
Tonnage Teneur
g/t Au
Onces Secteur Cut-off
g/t Au
Tonnage Teneur
g/t Au
 Onces
 
Ensemble 
des secteurs 
 2.00 1 384 700 4.22 188 049  
 Ensemble
des secteurs
2.00 3 388 500 3.64  396 601  
 2.50 991 200 5.01 159 770 2.50 2 254 100  4.36  315 725  
 3.00
748 800 5.75 138 456 3.00 1 525 300  5.12  251 293  
 3.50 570 800 6.53 119 819 3.50 918 300  6.38  188 466  
 4.00 444 300 7.33  104 676  4.00 663 500  7.42  158 273  
 5.00 320 800  8.43  86 939   5.00 486 200  8.52  133 245  
Notes
· Les Personnes Qualifiées et indépendantes pour l’estimé des Ressources Minérales, tel que définis par 43-101, sont Pierre-Luc Richard, géo., M.Sc. et Alain Carrier, géo., M.Sc., d’InnovExplo Inc., et la date effective de l’estimé est le 10 avril 2015.
· Les Ressources Minérales ne sont pas des Réserves Minérales et leur viabilité économique n’a pas été démontrée.
· Le modèle de ressources inclus les zones précédemment nommées 36E et Kewagama. La mine historique O’Brien n’est pas incluse aux ressources car ce secteur n’était pas compilé ni validé au moment de produire l’estimé. Le modèle comporte 56 zones aurifères; dont certaines ne rencontrent pas la teneur de coupure retenue pour les chiffres finaux. Une enveloppe de dilution fut aussi modélisée, aucune ressource rencontrant la teneur de coupure retenue provienne de cette enveloppe. 
· Les résultats sont présentés in situ et non-dilués.
· Les scénarios de sensibilité à la teneur de coupure sont présentés à 2,0, 2,5, 3,0, 3,5, 4,0 et 5,0 g/t Au.
Les ressources officielles sont présentées à une teneur de coupure de 3,5 g/t Au.
· La teneur de coupure devra être éventuellement réévaluée à la lumière des conditions de marchés (prix de l’or, taux de change, coûts d’opération, etc…).
· Une densité de 2,67g/cm3 a été utilisée pour l’ensemble des zones.
· Une épaisseur minimale vraie de 1,5 m a été appliquée, en utilisant la teneur du matériel adjacent lorsque analysée, ou une valeur à zéro si non-analysé.
· L’écrêtage (coupure des hautes valeurs) (Au) a été complété sur les données brutes et établis à partir d’une analyse par secteur (zones Ouest: 65 g/t, zones Est: 30 g/t, zone de dilution Ouest: 3,5 g/t zone de dilution Est: 4,0 g/t).
· Le compositage a été complété à partir des intervalles de forage inclus dans les solides des zones minéralisées (composite = 0.80 m).
· Les ressources ont été évaluées dans un modèle de blocs (taille des blocs = 3 m x 3 m x 3 m) à partir des forages en utilisant deux passages d’interpolation d’inverse distance au carré (ID2).
· La catégorie présumée peut être définie dans les secteurs où des blocs ont été interpolés par les passes 1 ou 2. La catégorie indiquée est définie dans les secteurs où la distance maximale au composite de forage le plus près est moins de 20 m des blocs interpolés dans la passe 1. Une reclassification locale a été effectuée afin de rencontrer les exigences de l’ICM.
· Onces (troy) = tonnes métriques x teneur / 31.10348. Les calculs ont été faits à partir d’unités métriques (mètres, tonnes et g/t). Une reclassification locale a été  effectué afin de rencontrer les exigences de l’ICM.
· Le nombre de tonnes a été arrondi à la centaine la plus près. Toutes différences dans les totaux sont dues à un effet de l’arrondissement; l’arrondissement est requis selon 43-101 afin de refléter la nature estimée des ressources.
· InnovExplo n’a pas connaissance de problématiques de nature environnementales, de permis, légales, de détention de titres, d’impôts, sociaux-politiques, marketing ou de toutes autres facteurs qui pourraient avoir un effet matériel sur les ressources.